Une seconde avant Noël, Romain Sardou

Une seconde avant Noël, Romain Sardou dans AUTEURS 9782266168076FS

4ème de couverture :

1851. A Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissées des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers. Et pourtant…
Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires aventures l’attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche, au costume rouge éclatant que nous connaissons tous très bien : le Père Noël…

Mon avis :

C’est avec beaucoup de retard que je rédige enfin ce billet. J’ai lu ce roman peu avant les fêtes de fin d’année pour être bien dans l’ambiance, et depuis plus rien. J’avais quelque peu abandonné mon blog, mais je suis enfin de retour sur la blogosphère littéraire.

Alord qu’en est-il de ce livre ? Le résumé avait vraiment piqué ma curiosité et tous les ingrédients étaient réunis pour que je craque devant ce conte de Noël. Et puis surtout je trouvais l’idée excellente : revenir aux origines du Père-Noël, le rencontrer enfant et découvrir avec lui sa destinée. C’est plein de bonnes idées et il y a un petit côté Dickens que j’adore, sans parler des nombreux clins d’oeil qui font souvent sourire.

Mais alors pourquoi sent-on comme un petit côté amer dans ce début de billet? Malgré tout le bien que je pense de ce conte et malgré le bon moment de lecture qu’il m’a fait passé, il y a un petit quelque chose qui reste coincé. Et c’est difficile de mettre le doigt dessus. Avez-vous déjà ressenti ça? Je pense que ça vient de l’écriture et pourtant il n’y a pas grand chose à lui reprocher, j’en suis sûre. Mais je sais que le problème vient de là. Par exemple, je n’affectionne pas beaucoup cette manière toutes les 5 pages t’interpeller le lecteur : « Lecteur » par-ci, « O toi lecteur » par là…. Ca m’a un peu ennuyé.

Vous me direz que c’est vraiment pas grand chose comme reproche. Je sais pas… je n’arrive pas à comprendre pourquoi je bloque sur ce bouquin alors qu’il ne m’a pas déplu et que ce n’est pas non plus le genre de récit dont le thème pourrait choquer ou mettre mal à l’aise…

Je comprends pas… Est-ce qu’il me deviendrait donc impossible de faire une critique dénuée de toute… critique ?

16 Réponses à “Une seconde avant Noël, Romain Sardou”

1 2
  1. Anne dit :

    Bon retour!
    Comme toi, au fils des ans, j’ai l’impression de devenir trop exigeante. Mais ça donne encore plus de valeur à nos coups de coeur ;-)

  2. Florinette dit :

    Bon retour !
    J’ai déjà ressenti cette sensation sans pouvoir réellement l’expliquer…mais cela dit, j’ai quand même bien envie de rajouter ce roman à mes projets lectures de fin d’année ! ;-)

  3. pom' dit :

    peut etre que la lecture de ce roman n’a pas eu lieu au bon moment, moi j’ai des périodes de policier ou de drame, si je vais à l’encontre de mes envies s’est raté, je sais que le roman est bien , il me plait mais il y a un décalage

  4. Laconteuse dit :

    C’est un des livres que je souhaite lire. D’ailleurs cela fait presqu’un an qu’il est sur ma LAL !! C’est pour te dire. Mais je me promets que pour cette fin d’année, je vais lire quelques livres de circonstances ^^

  5. kesalul dit :

    @ Anne,
    J’ai effectivement la même impression, de devenir trop exigeante… Il y a 5-6 ans, j’aurais à coups sûr totalement accroché avec ce roman!!

    @ Florinette et Laconteuse,
    Ce livre n’en demeure pas moins un bon roman de Noël… Il m’a juste manqué un petit quelque chose… je cherche encore quoi.

    @ Pom’
    J’ai moi aussi des périodes où je vais plus lire tel ou tel style de bouquin. Et effectivement, il vaut mieux que je suive mes goûts du moment…

  6. fidji dit :

    je viens de faire un tour sur ton blog ! tes conseils sont précieux et j’avais justement envie de lire ce livre…à voir donc, si j’éprouve moi aussi cette impression ! bisous

  7. kesalul dit :

    @ Fidji,

    J’aimerais beaucoup connaitre ton avis… Si tu veux je te l’envoie.
    Merci pour ton com

  8. Aliénor dit :

    C’est vrai que plus on lit, plus on devient exigeant et critique. Peut-être cette écriture est-elle « propre et nette » mais sans plus ?

  9. choupynette dit :

    Coucou!
    j’vaias beaucoup aimé Pardonnez nos offenses. L’intrigue était très bien menée, les personnages assez étoffés et l’écriture agréable. Mais bon, à force nous devenons de plus en plsu exigeantes… Est-ce pour autant une mauvaise chose?

  10. liliba dit :

    J’avais beaucoup aimé le premier livre de Sardou, puis j’ai trouvé que les autres faisaient un peu « vite écrit », la fin est souvent rapide (torchée ?), bref, j’ai été déçue par l’auteur et je n’ai donc pas lu le dernier…

1 2

Laisser un commentaire